Entretien et conservation

Un tressage d’osier est réalisé à partir de tiges souples d’arbre tressée. Il s’agit donc un matériaux très résistant et durable à partir du moment ou l’on prend un minimum de soin et d’attention. Il faut traiter / protéger l’osier comme du bois.
Authentique et vieille malle osier

Quelques précautions

Afin d’éviter que l’osier ne moisisse, il est préférable de le tenir à l’abri de l’humidité. A l’identique du bois, maintenir une malle en osier dans un milieu humide ou même en contact avec de l’eau croupie ne va pas lui assurer la plus longue longévité. Il est possible de laver l’osier à l’eau (jet d’eau ou éponge) mais il faut ensuite faire sécher l’objet.

Les produits d’entretien

Pour un nettoyage simple, pour un entretien mensuel de la malle, 3 principales solutions :

  • un mélange d’eau et de sel
  • le vinaigre blanc
  • l’eau javellisée

Pour la restauration d’une vieille malle en osier, il est recommandé de déployer de plus gros moyens comme la térébenthine et l’huile de lin ou  un vernis incolore.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.